.

PRATIQUE

La qualité des eaux de baignade en temps réel

Pratique : la qualité des eaux de baignade en temps réel

Bonne nouvelle pour tous les adeptes de la baignade en mer. La Direction Générale de la Santé vient de mettre en ligne un site internet qui permet de connaitre en temps réel les résultats des contrôles de la qualité des eaux de baignade. Un outil pratique pour baigner vos enfants sans risques et pour disposer d'informations récentes et objectives sur la plage de vos vacances.


Bonne nouvelle pour tous les adeptes de la baignade en mer. La Direction Générale de la Santé vient de mettre en ligne un site internet qui permet de connaître en temps réel les résultats des contrôles de la qualité des eaux de baignade.

Vous pouvez maintenant en quelques clics sélectionner les plages proches de votre lieu de vacances et déterminer ainsi celles que vous pourrez fréquenter en toute sécurité. Grâce à un ingénieux système de cartes, vous zoomez et cliquez pour répondre à vos questions : quelle est la plage la plus proche de chez moi ? Quelle était la qualité de l'eau la saison dernière ? Où puis-je me baigner sans risque ? Le dernier résultat d'analyses disponible est-il bon ou mauvais ? Un outil pratique pour baigner vos enfants sans risques et pour disposer d'informations récentes et objectives sur la plage de vos vacances.

Le contrôle sanitaire porte sur l'ensemble des zones accessibles au public où la baignade est habituellement pratiquée par un nombre important de baigneurs et qui n'ont pas fait l'objet d'un arrêté d'interdiction. En pratique, il s'agit de zones fréquentées de façon non occasionnelle où la fréquentation instantanée pendant la saison balnéaire est supérieure à 10 baigneurs.

La qualité des eaux de baignade est déterminée sur la base de résultats d'analyses sur des échantillons prélevés en un point de surveillance défini par la D.D.A.S.S. et le gestionnaire. Ce ou ces points de prélèvement(s) toujours identique(s) est (sont) défini(s) dans la zone de fréquentation maximale des baigneurs.

Les prélèvements sont réalisés durant la saison balnéaire sous l'égide des services de la DDASS ou par les laboratoires agréés par le ministère chargé de la santé.

La période de suivi couvre l'ensemble de la saison balnéaire lorsque les sites de la baignade sont régulièrement fréquentés. Elle peut varier selon les départements en raison de conditions climatiques différentes. Le suivi s'étend pour la France métropolitaine en général du 15 juin au 15 septembre. Le suivi est effectué sur l'ensemble de l'année dans les départements d'outre-mer.

La réglementation en vigueur prévoit la réalisation d'un prélèvement entre 10 et 20 jours avant l'ouverture de la saison, puis des prélèvements, selon une fréquence minimale bimensuelle durant toute la saison balnéaire. Lorsqu'au cours des 2 années précédentes la qualité des eaux de baignade est demeurée conforme aux normes impératives définies par la réglementation, le nombre de prélèvements peut être réduit, sans toutefois être inférieur à 1 par mois.

Si au cours de la saison, un résultat témoigne d'une dégradation de la qualité de l'eau de baignade, notamment d'un dépassement des valeurs impératives, des prélèvements de contrôle sont réalisés dans les meilleurs délais jusqu'au retour à une situation conforme à la réglementation en vigueur, afin de garantir ainsi l'absence de risque sanitaire pour les baigneurs.

L'appréciation de la qualité de l'eau est effectuée selon les dispositions du code de la santé publique. La qualité des eaux de baignade est évaluée au moyen de deux types d'indicateurs : microbiologiques (bactéries) et physico-chimiques.

Lorsque que les résultats d'analyse dépassent les valeurs impératives et qu'il existe un risque sanitaire pour les baigneurs, des interdictions peuvent être prononcées à titre temporaire. Dans ce cas, l'interdiction de baignade ne pourra être levée tant que les analyses ne respectent pas les valeurs réglementaires requises. Il peut être procédé, si nécessaire, à l'analyse de paramètres complémentaires (germes pathogènes, composés chimiques, ...).

Par ailleurs, en cas de développement de micro-algues toxiques de type cyanobactéries ou de présence d'hydrocarbures sur les plages et/ou dans l'eau, des interdictions temporaires de baignade et d'usage de l'eau peuvent également être prononcées.

Pour les zones connues comme étant vulnérables, les maires peuvent également avoir recours à des interdictions préventives, sans réalisation d'analyses, pour anticiper une pollution prévisible suite à un évènement particulier (orage, dysfonctionnement d'une station d'épuration d'eaux usées, ...). Cette mesure permet de prévenir ainsi le risque d'exposition des baigneurs vis à vis de la pollution potentielle.

Conformément à la réglementation, toute zone de baignade non conforme à l'issue de la saison balnéaire devra être interdite la saison suivante sauf si des mesures curatives ont été mises en place afin de restaurer la qualité du milieu. Ces interdictions concernent toutes les baignades non conformes, classées en catégories C ou D.



Retour En savoir plus Imprimer

 
Station de ski

Préparez vos vacances au ski. Découvrez notre guide des stations de ski en France pour vous aider à choisir la station et l’hôtel de vos prochaines vacances à la neige. Profitez de nos conseils et infos sur les cours de ski, le matériel de ski et les dernières tendances glisse. Et restez connectés à notre fil actualités ski pour tout savoir sur les sports d’hiver.

Actualité du ski Autres articles

Bien-être

Envie de détente ou de bien-être ? Pour vos prochaines vacances choisissez un hôtel avec spa : thalasso, balnéo, massages, soins, sauna, bains bouillonnants, hammam, remise en forme, cure thermale, relaxation... Selon vos critères de séjour, nous vous proposons une liste d’hôtels et de résidences bien être. Profitez de nos conseils et infos sur les dernières tendances spa, détente et bien être.

Actualité du bien-être Autres articles