Retour a l'accueil
.

ENVIRONNEMENT

Remise des Prix du Tourisme Alpin Durable à Evian

Lors de la Xème conférence de la Convention alpine, qui se déroulait les 11 et 12 mars 2009 à Evian, Hubert Falco, Secrétaire d'Etat chargé de l'aménagement du territoire, a remis les Prix du Tourisme alpin durable aux lauréats du concours organisé par la présidence française de la Convention alpine.


Remise des Prix du Tourisme Alpin Durable à EvianLe tourisme durable et le changement climatique ont été les priorités de la présidence française de la Convention alpine. L'objectif est de contribuer à faire du tourisme, un axe porteur du développement durable pour le développement économique et social du massif alpin.

En décembre 2008, dans le cadre de la présidence française de la Convention alpine, la France a lancé, en liaison avec le Secrétariat permanent de la Convention alpine, un appel public à présentation de réalisations touristiques durables et innovantes dans les Alpes, simultanément dans chacun des pays alpins (France, Italie, Suisse, Slovénie, Autriche, Allemagne, Monaco et Liechtenstein). Un lauréat de chaque pays participant (pas de participation de Monaco et du Liechtenstein) a été sélectionné par le jury le 4 février dernier.

6 réalisations exemplaires ont ainsi été distinguées lors de la Conférence alpine, qui marque la fin de la présidence française de la Convention alpine et le passage de témoin à la Slovénie.


Voici les lauréats :

Autriche - Mobilité douce dans le Karawanken (promotion de la mobilité douce par des bicyclettes électriques
alimentées par piles photovoltaïques permettant des ballades touristiques alternatives à la voiture, notamment en espaces protégés. Son coût a été de 125 000 €).

Allemagne - Centre d'information de Karwendel (centre pédagogique sur la nature et la culture alpine, destiné plutôt à une clientèle non habituée à la montagne. D'accès facile depuis Münich, le centre a enregistré depuis sa construction une forte croissance de fréquentation l'été et même l'hiver. Le centre préfigure un projet de parc naturel. Son coût a été de 2,7 M€).

France - Diversification touristique à l'Argentière-la-Bessée dans les Hautes-Alpes (mise en place de produits de diversification touristique - escalade, eaux vives, cascades de glace, tourisme culturel, animations... - notamment comme alternatives de reconversion d'un ancien site minier, et élargissement au territoire valléen. Coût cumulé d'environ 3,5 M€).

Italie - Chemin des Dolomites (circuit de randonnée de 350 km et possibilité de 30 étapes à l'intérieur de la province de Belluno. Ouvert toute l'année, il associe haltes d'hébergement et de restauration. Son objectif est aussi de limiter la fréquentation touristique de masse dans un massif aussi complexe et fragile que les Dolomites. Son coût a été de 75 000€).

Suisse - Itinéraires culturels en Suisse (cette réalisation couvre douze itinéraires de randonnée basés sur le
patrimoine culturel des régions concernées et propose un produit touristique, associant mobilité douce, lieux d'hébergement et de restauration. Chaque itinéraire est géré par une association spécifique. L'objectif à 10 ans est de créer de 200 à 300 itinéraires. Son coût a été de 4,5 M€).

Slovénie - Développement rural et rénovation de l'habitat (rénovation d'une maison traditionnelle à Dovje-Mojstran, devenu centre d'information touristique. Cette rénovation a entraîné une dynamique touristique dans le village et alentours, avec mise en place de nouveaux équipements, notamment culturels, et de diverses
animations. Son coût de fonctionnement est de 25 000€/an).




Retour En savoir plus Imprimer

Membres




Rechercher



publicité










Qui sommes-nous? | Contact | Commander nos guides | Tous les guides | Jeux concours

© Edition Loiséa - toute reproduction interdite sans autorisation.